Visite professionnelle du CSG 2023 avec la promotion Alumni 2022

Du 13 au 20 novembre 2023, les alumni de la CVA ont eu le privilège de vivre une aventure exceptionnelle, une plongée captivante dans l’univers fascinant du Centre Spatial Guyanais et de la Guyane.

Première journée : Découverte de la Guyane

L’excursion a débuté par un rassemblement au débarcadère du « Camp des Maripas » PK18 (port de la rivière Saramaca) pour embarquer à bord d’une pirogue et remonter la rivière Kourou. Arrivée au Camp Cariacou et après un déjeuner offrant ainsi la découverte des saveurs locales, les activités de l’après-midi ont inclus la randonnée, le canoë et la baignade, offrant ainsi aux participants la chance de vivre une immersion totale dans la nature guyanaise.

Deuxième journée : En route vers le futur au CSG

Le deuxième jour qui s’est déroulé au Centre Spatial Guyanais a été une plongée captivante dans le futur, axée sur Ariane 6. La journée a débuté avec deux présentations passionnantes dans la salle Jupiter, offrant un aperçu des horizons spatiaux à venir.

En poursuivant la visite en prenant la route de l’espace, les étudiants ont découvert les détails fascinants d’une pièce centrale d’Ariane 5, connue pour son premier étage propulsé par un mélange de propulseurs cryogéniques à base d’hydrogène liquide et d’oxygène : L’étage principal cryogénique d’Ariane 5.

Notre visite s’est ensuite dirigée vers le bâtiment S5 Payload Préparation Complex, un lieu crucial pour la mise en place des vaisseaux de ravitaillement vers l’ISS (Station Spatiale Internationale) et surtout, pour la préparation minutieuse des satellites avant leur intégration dans la coiffe. C’est ici que des satellites emblématiques tels que James Webb ont été assemblés dans des salles blanches hautement spécialisées.

La journée s’est enrichie avec la découverte du réseau de stations de suivi de l’ESA (estrack), un maillon vital entre les satellites dans l’espace et le Centre de Contrôle des Opérations (OCC) sur terre. Les Alumni ont eu la chance d’observer de près l’antenne Diane, un élément essentiel du système.

Troisième journée : Découvertes enrichissantes au Centre Spatial Guyanais

Le deuxième jour de visite au Centre Spatial Guyanais a débuté avec une vue imprenable depuis la Montagne des Pères, où les étudiants ont eu l’opportunité d’observer les trois antennes emblématiques. L’atmosphère chargée d’histoire et de réalisations spatiales a été palpable alors qu’ils ont exploré une salle fascinante présentant chaque lancement majeur. Les bouchons de champagne, témoins du succès des missions Ariane et Vega, ont offert une perspective visuelle sur le nombre impressionnant de vols effectués.

La visite de la salle de lancement numéro 3, un domaine réservé aux opérations, et de la base de lancement d’Ariane 5 ont été des moments privilégiés, permettant aux étudiants de plonger au cœur même des préparatifs de missions spatiales de grande envergure.

La visite de la base de lancement d’Ariane 5 a été une immersion au cœur de l’histoire de l’exploration spatiale européenne. Ce site incarne une part importante du patrimoine spatial, ayant été le théâtre de nombreux lancements emblématiques. Chaque décollage depuis cette base représente une étape majeure dans le développement technologique et scientifique de l’Europe dans le domaine spatial.

Les étudiants ont eu la chance de fouler le sol de cette base chargée de réalisations et de découvertes. Ils ont pu sentir l’excitation palpable, l’énergie qui précède chaque lancement, et comprendre l’ampleur des efforts déployés pour chaque mission.

De plus, la visite de la base de lancement de Vega, la fusée italienne, a ajouté une dimension supplémentaire à cette expérience. Vega, avec ses propres caractéristiques et réalisations uniques, a élargi l’horizon des étudiants en matière de diversité des programmes spatiaux et de la collaboration internationale dans le domaine de l’exploration spatiale.

Quatrième jour : Découverte de la ville de Cayenne et du Zoo

La journée suivante a offert aux jeunes ingénieurs une immersion authentique dans la vie quotidienne de Cayenne. La déambulation animée au marché local a été l’occasion parfaite de découvrir l’artisanat et les saveurs authentiques de la région, tout en cherchant des souvenirs uniques pour immortaliser leur séjour. Une marche pittoresque à travers les hauteurs de la ville a révélé la splendeur de Cayenne, offrant des panoramas époustouflants sur cette ville dynamique et sur les paysages environnants.

L’après-midi a été marqué par une visite instructive au zoo de Cayenne, un véritable refuge animalier qui a permis aux étudiants d’approfondir leurs connaissances sur la faune locale. Cette expérience enrichissante leur a offert l’opportunité de découvrir de près les espèces régionales, de comprendre les efforts de conservation et de sensibilisation menés pour protéger la biodiversité de la région.

Cinquième jour : Les îles du Salut

Dès 7h45, le point de rencontre au Ponton des Balourous a annoncé le début d’une journée captivante. À bord du catamaran de Guyavoile, la navigation vers l’île du Diable a offert une vue saisissante sur cet archipel légendaire. Les étudiants ont ensuite découvert l’île Royale, connue pour ses vestiges de la colonie pénitentiaire de 1850 à 1947, abritant une faune variée : agoutis, singes, perroquets, iguanes et tortues.

Ces îles, situées à quelques milles de la côte de Kourou et sur la trajectoire des lanceurs, ont été le site d’une célèbre colonie pénitentiaire. Sur l’île Royale, les nombreux bâtiments pénitentiaires ont été restaurés par le CNES, propriétaire de plusieurs de ces édifices, témoignant d’un système carcéral actif jusqu’en 1946. Les étudiants ont pu visiter des sites historiques tels que l’hôpital des prisonniers du XIXe siècle, les quartiers des condamnés à mort, l’église et bien d’autres encore. Certains bâtiments, dont des logements des anciens gardes, ont été restaurés à leur aspect d’origine et accueillent aujourd’hui les visiteurs. Par exemple, l’ancienne salle à manger des gardes est aujourd’hui un restaurant offrant une vue imprenable sur l’île du Diable. Cette expérience historique a également révélé l’importance de ces îles qui sont évacuées pour chacun des lancements.

L’île du Salut est évacuée avant chaque lancement de fusée depuis le Centre Spatial Guyanais, soulignant son importance dans le cadre des opérations spatiales. Le déjeuner sous forme de buffet à l’Auberge des îles, principal bâtiment rénové de la colonie pénitentiaire et propriété du CNES, a été l’occasion pour les étudiants de se plonger dans cette atmosphère historique unique.

Cette visite a démontré l’importance des îles du Salut dans l’histoire spatiale européenne, combinant la richesse culturelle, la nature préservée et l’héritage historique exceptionnel de cette région.

Le retour en Europe le lendemain a clôturé cette aventure aussi enrichissante qu’instructive pour les alumni de la CVA. Cette expérience a été bien plus qu’une simple exploration spatiale ; elle a été une immersion complète mêlant savoirs professionnels et découvertes culturelles. En clôturant cette aventure, nous exprimons nos sincères remerciements à la famille du CSG, en particulier à l’ESA, au CNES, à Arianegroup, Arianespace et Regulus, pour avoir rendu possible cette expérience inoubliable.

Découvrez la vidéo Youtube du séjour : https://youtu.be/Xe0VTaW8hk4

nos articles

UNE TABLE RONDE PASSIONNANTE AUTOUR DE L’AVENIR DU TRANSPORT SPATIAL

UNE TABLE RONDE PASSIONNANTE AUTOUR DE L’AVENIR DU TRANSPORT SPATIAL

Le mardi 5 juin 2018, Jean-Marc Astorg, directeur des lanceurs au CNES, Alain Charmeau, président exécutif d’ArianeGroup, Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles et vice-président de Bordeaux Métropole, et Daniel Neuenschwander, directeur des systèmes de transport spatial à l’ESA, ont participé à la table ronde autour de la thématique « A quoi ressemblera le transport spatial de demain? 

En lire plus